Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Visualisation Créative

Vision-Action

«Le Monde a la Beauté

du Regard

que Je lui Porte...»

Yanick LeBlanc

3 novembre 2012 6 03 /11 /novembre /2012 18:00

albert-einstein

Conseil d'Albert Einstein

 

On demande un jour à Albert Einstein ce qu'il aimerait dire aux étudiants des universités scientifiques, quels conseils pourrait-il leur donner.

Sans hésitation, il répond :

 

"Je leur demanderais de passer une heure par jour à rejeter les idées des autres

et à penser par eux-mêmes.

Ce sera dur, mais ils progresseront bien plus vite."

Prendre de la distance par rapport aux idées reçues, c'est un des éléments essentiels de l'innovation !

 

Rêvez, Créez et Vivez une Merveilleuse Vie...

Yanick LeBlanc

 

www.vision-action.over-blog.com

www.visualisationcreativerelaxation.com

www.mypurecreation.biz/yanickleblanc

 

 

 

Repost 0
Published by Yanick LeBlanc (Vision-Action) - dans Leadership Succès Développement
commenter cet article
1 novembre 2012 4 01 /11 /novembre /2012 13:00

equipe---travail---succes.jpg

La Responsabilité...

 

"Tout le monde",

"Quelqu'un",

"Chacun"

et "Personne"

 

 

Il était une fois quatre individus que l'on appelait :

"Tout le monde",

"Quelqu'un",

"Chacun"

et "Personne".

Il y avait un important travail à faire, et on a demandé à "Tout le monde" de le faire.

"Tout le monde" était persuadé que "Quelqu'un" le ferait.

"Chacun" pouvait l'avoir fait, mais en réalité "Personne" ne le fit.

"Quelqu'un" se fâcha car c'était le travail de "Tout le monde" !

"Tout le monde" pensa que "Chacun" pouvait le faire, et "Personne" ne doutait que "Quelqu'un" le ferait.

En fin de compte, "Tout le monde" fit des reproches à "Chacun" parce que "Personne" n'avait fait ce que "Quelqu'un" aurait pu faire.

Moralité :

Afin de ne pouvoir le reprocher à ''Tout le monde'', il est toujours bon que ''Chacun'' fasse ce qu'il doit faire, sans nourrir l'espoir que ''Quelqu'un'' le fera à sa place, ou bien même de se dire, que ce n'est pas mon travail, je ne suis pas payé pour cela... Car l'expérience montre que là où l'on attend ''Quelqu'un'', généralement on ne trouve ''Personne'' ! Donc, que rien ne se fait!!!

***Je partage ce texte à ''Tout le monde''

afin que ''Chacun'' puisse l'envoyer à ''Quelqu'un''...

sans oublier ''Personne'' !***

Auteur: inconnu

La Responsabilité est un Travail d'Équipe qui nous porte vers le Succès...tant pour soi que pour les autres...

Soyez Responsable!!!

 

Rêvez, Créez et Vivez une Merveilleuse Vie...

Yanick LeBlanc

 

www.vision-action.over-blog.com

www.visualisationcreativerelaxation.com

www.mypurecreation.biz/yanickleblanc

 

Repost 0
Published by Yanick LeBlanc (Vision-Action) - dans Développement Succès Leadership
commenter cet article
31 octobre 2012 3 31 /10 /octobre /2012 18:00

580749_261738033936973_2048853747_n.jpg

 

«Laisse aller ceux qui t'abattent

et entoure-toi de ceux qui font ressortir le meilleur en toi.»

Source: Les Beaux Proverbes

 

Rêvez, Créez et Vivez une Merveilleuse Vie...

Yanick LeBlanc

 

www.vision-action.over-blog.com

www.visualisationcreativerelaxation.com

www.mypurecreation.biz/yanickleblanc

Repost 0
Published by Yanick LeBlanc (Vision-Action) - dans Leadership Succès Motivation Développement
commenter cet article
14 octobre 2012 7 14 /10 /octobre /2012 17:00

376504_10151118396342813_1944384092_n.jpg

«Le chemin de notre vie peut être

raboteux, rude, escarpé, étroit, incertain et dangereux,

mais pour les bons et courageux,

il mènera toujours au Bon Port de la joie...»

 

Source: Fanny Moufok sur Facebook

 

Rêvez, Créez et Vivez une Merveilleuse Vie...

Yanick LeBlanc

 

www.vision-action.over-blog.com

www.visualisationcreativerelaxation.com

www.mypurecreation.biz/yanickleblanc

 

 

Repost 0
Published by Yanick LeBlanc (Vision-Action) - dans Développement
commenter cet article
11 octobre 2012 4 11 /10 /octobre /2012 17:00

599480_203567526436153_39629313_n.jpg

Nous sommes ce que nous pensons.

Tous ce que nous sommes résulte de nos pensées.

Avec nos pensées, nous bâtissons notre monde.

- Bouddha

 

Rêvez, Créez et Vivez une Merveilleuse Vie...

Yanick LeBlanc

 

www.vision-action.over-blog.com

www.visualisationcreativerelaxation.com

www.mypurecreation.biz/yanickleblanc

Repost 0
Published by Yanick LeBlanc (Vision-Action) - dans Développement Visualisation Créative et Relaxation
commenter cet article
9 octobre 2012 2 09 /10 /octobre /2012 17:00

205391_109812679164873_763076921_n.jpg

«Ne t'inquiète plus des gens qui ont fait partie de ton passé.

Il y a une raison pour laquelle ils ne feront pas partie de ton avenir.»

 

Source: Les Mots Positifs

 

Rêvez, Créez et Vivez une Merveilleuse Vie...

Yanick LeBlanc

 

www.vision-action.over-blog.com

www.visualisationcreativerelaxation.com

www.mypurecreation.biz/yanickleblanc

Repost 0
Published by Yanick LeBlanc (Vision-Action) - dans Développement
commenter cet article
7 octobre 2012 7 07 /10 /octobre /2012 17:00

reprendre-vie.jpg"Dans de nombreuses traditions chamaniques, si vous alliez voir un(e) chaman ou un(e) homme/femme médecine pour vous plaindre d'être découragé, abattu, ou déprimé, ils poseraient une de ces quatre questions.

 

Quand avez-vous arrêté de danser?

Quand avez-vous arrêté de chanter?

Quand avez-vous cessé d'être enchanté par les histoires?

Quand avez-vous arrêté de trouver le réconfort dans le doux territoire du silence?

 

Car lorsque nous avons arrêté de danser, chanter, être enchanté par les histoires, ou de trouver un réconfort dans le silence, c'est là que nous avons l'expérience de la perte de l'âme.

La danse, le chant, les contes et le silence sont les quatre baumes de guérison universels."

- Gabrielle Roth

 

Rêvez, Créez et Vivez une Merveilleuse Vie...

Yanick LeBlanc

 

www.vision-action.over-blog.com

www.visualisationcreativerelaxation.com

www.mypurecreation.biz/yanickleblanc

 

Repost 0
Published by Yanick LeBlanc (Vision-Action) - dans Développement
commenter cet article
4 octobre 2012 4 04 /10 /octobre /2012 17:00

224949_319682518115217_177438980_n.jpg

«La sincérité passe par les yeux et non par les paroles.»

 

Source: Les Beaux Proverbes

 

Rêvez, Créez et Vivez une Merveilleuse Vie...

Yanick LeBlanc

 

www.vision-action.over-blog.com

www.visualisationcreativerelaxation.com

www.mypurecreation.biz/yanickleblanc

Repost 0
Published by Yanick LeBlanc (Vision-Action) - dans Pensées et Réflexions
commenter cet article
3 octobre 2012 3 03 /10 /octobre /2012 17:00

Les 3 portes...de la Sagesse...

Un Roi avait pour fils unique un jeune Prince courageux, habile et intelligent. Pour parfaire son apprentissage de la Vie, il l'envoya auprès d'un Vieux Sage.

4911 96954622399 592632399 2404049 470348 s« Éclaire-moi sur le Sentier de la Vie », demanda le Prince. « Mes paroles s'évanouiront comme les traces de tes pas dans le sable », répondit le Sage. « Cependant je veux bien te donner quelques indications. Sur ta route, tu trouveras 3 portes. Lis les préceptes indiqués sur chacune d'entre elles. Un besoin irrésistible te poussera à les suivre. Ne cherche pas à t'en détourner, car tu serais condamné à revivre sans cesse ce que tu aurais fui. Je ne puis t'en dire plus. Tu dois éprouver tout cela dans ton coeur et dans ta chair. Va, maintenant. Suis cette route, droit devant toi. » Le Vieux Sage disparut et le Prince s'engagea sur le Chemin de la Vie. Il se trouva bientôt face à une grande porte sur laquelle on pouvait lire:

« Change le monde »

« C'était bien là mon intention », pensa le Prince, « car si certaines choses me plaisent dans ce monde, d'autres ne me conviennent pas ». Et il entama son premier combat. Son idéal, sa fougue et sa vigueur le poussèrent à se confronter au monde, à entreprendre, à conquérir, à modeler la réalité selon son désir. Il y trouva le plaisir et l'ivresse du conquérant, mais pas l'apaisement du coeur. Il réussit à changer certaines choses mais beaucoup d'autres lui résistèrent. Bien des années passèrent. Un jour il rencontra le Vieux Sage qui lui demande: « Qu'as-tu appris sur le chemin? » « J'ai appris », répondit le Prince, « à discerner ce qui est en mon pouvoir et ce qui m'échappe, ce qui dépend de moi et ce qui n'en dépend pas ». « C'est bien », dit le Vieil Homme. « Utilise tes forces pour agir sur ce qui est en ton pouvoir. Oublie ce qui échappe à ton emprise ». Et il disparut. Peu après, le Prince se trouva face à une seconde porte. On pouvait y lire:

« Change les autres »

« C'était bien là mon intention », pensa-t-il. « Les autres sont source de plaisir, de joie et de satisfaction mais aussi de douleur, d'amertume et de frustration ». Et il s'insurgea contre tout ce qui pouvait le déranger ou lui déplaire chez ses semblables. Il chercha à infléchir leur caractère et à extirper leurs défauts. Ce fut là son deuxième combat. Bien des années passèrent. Un jour, alors qu'il méditait sur l'utilité de ses tentatives de changer les autres, il croisa le Vieux Sage qui lui demanda: « Qu'as-tu appris sur le chemin? » « J'ai appris », répondit le Prince, « que les autres ne sont pas la cause ou la source de mes joies et de mes peines, de mes satisfactions et de mes déboires. Ils n'en sont que le révélateur ou l'occasion. C'est en moi que prennent racine toutes ces choses ». « Tu as raison », dit le Sage. « Par ce qu'ils réveillent en toi, les autres te révèlent à toi-même. Sois reconnaissant envers ceux qui font vibrer en toi joie et plaisir. Mais sois-le aussi envers ceux qui font naître en toi souffrance ou frustration, car à travers eux la Vie t'enseigne ce qui te reste à apprendre et le chemin que tu dois encore parcourir ». Et le Vieil Homme disparut. Peu après, le Prince arriva devant une porte où figuraient ces mots:

« Change-toi, toi-même »

« Si je suis moi-même la cause de mes problèmes, c'est bien ce qui me reste à faire » se dit-il. Et il entama son 3ème combat. Il chercha à infléchir son caractère, à combattre ses imperfections, à supprimer ses défauts, à changer tout ce qui ne lui plaisait pas en lui, tout ce qui ne correspondait pas à son idéal. Après bien des années de ce combat où il connut quelques succès mais aussi des échecs et des résistances, le Prince rencontra le Sage qui lui demanda: « Qu'as-tu appris sur le chemin? » « J'ai appris, répondit le Prince, qu'il y a en nous des choses qu'on peut améliorer, d'autres qui nous résistent et qu'on n'arrive pas à briser ». « C'est bien » dit le Sage. « Oui, poursuivit le Prince, mais je commence à être las de me battre contre tout, contre tous, contre moi-même. Cela ne finira-t-il jamais? Quand trouverai-je le repos? J'ai envie de cesser le combat, de renoncer, de tout abandonner, de lâcher prise ». « C'est justement ton prochain apprentissage, dit le Vieux Sage. Mais avant d'aller plus loin, retourne-toi et contemple le chemin parcouru » Et il disparut. Regardant en arrière, le Prince vit dans le lointain la 3ème porte et s'aperçut qu'elle portait sur sa face arrière une inscription qui disait:

« Accepte-toi, toi-même »

Le Prince s'étonna de ne point avoir vu cette inscription lorsqu'il avait franchi la porte la première fois, dans l'autre sens. « Quand on combat on devient aveugle, se dit-il ». Il vit aussi, gisant sur le sol, éparpillé autour de lui, tout ce qu'il avait rejeté et combattu en lui: ses défauts, ses ombres, ses peurs, ses limites, tous ses vieux démons. Il apprit alors à les reconnaître, à les accepter, à les aimer. Il apprit à s'aimer lui-même sans plus se comparer, se juger, se blâmer. Il rencontra le Vieux Sage qui lui demanda : « Qu'as-tu appris sur le chemin ? » « J'ai appris, répondit le Prince, que détester ou refuser une partie de moi, c'est me condamner à ne jamais être en accord avec moi-même. J'ai appris à m'accepter moi-même, totalement, inconditionnellement ». « C'est bien, dit le Vieil Homme, c'est la première Sagesse. Maintenant tu peux repasser la 3ème porte ». A peine arrivé de l'autre côté, le Prince aperçut au loin la face arrière de la seconde porte et y lut:

« Accepte, les autres »

Tout autour de lui il reconnut les personnes qu'il avait côtoyées dans sa vie; celles qu'il avait aimées comme celles qu'il avait détestées. Celles qu'il avait soutenues et celles qu'il avait combattues. Mais à sa grande surprise, il était maintenant incapable de voir leurs imperfections, leurs défauts, ce qui autrefois l'avait tellement gêné et contre quoi il s'était battu. Il rencontra à nouveau le Vieux Sage. « Qu'as-tu appris sur le chemin? » demanda ce dernier. « J'ai appris, répondit le Prince, qu'en étant en accord avec moi-même, je n'avais plus rien à reprocher aux autres, plus rien à craindre d'eux. J'ai appris à accepter et à aimer les autres totalement, inconditionnellement » « C'est bien, » dit le Vieux Sage. C'est la seconde Sagesse. Tu peux franchir à nouveau la deuxième porte. Arrivé de l'autre côté, le Prince aperçut la face arrière de la première porte et y lut:

« Accepte, le monde »

Curieux, se dit-il, que je n'aie pas vu cette inscription la première fois. Il regarda autour de lui et reconnut ce monde qu'il avait cherché à conquérir, à transformer, à changer. Il fut frappé par l'éclat et la beauté de toute chose. Par leur perfection. C'était pourtant le même monde qu'autrefois. Etait-ce le monde qui avait changé ou son regard ? Il croisa le Vieux Sage qui lui demanda. « Qu'as-tu appris sur le chemin ? » « J'ai appris, dit le Prince, que le monde est le miroir de mon âme. Que mon âme ne voit pas le monde, elle se voit dans le monde. Quand elle est enjouée, le monde lui semble gai. Quand elle est accablée, le monde lui semble triste. Le monde, lui, n'est ni triste ni gai. Il est là; il existe; c'est tout. Ce n'était pas le monde qui me troublait, mais l'idée que je m'en faisais. J'ai appris à accepter sans le juger, totalement, inconditionnellement. « C'est la 3ème Sagesse », dit le Vieil Homme. « Te voilà à présent en accord avec toi-même, avec les autres et avec le Monde ». Un profond sentiment de paix, de sérénité, de plénitude envahit le Prince. Le Silence l'habita. « Tu es prêt, maintenant, à franchir le dernier Seuil », dit le Vieux Sage, 
« celui du passage du silence de la plénitude à la Plénitude du Silence ».

Et le Vieil Homme disparut. 

Source: inconnu

Merveilleux que cette sagesse. Nous y découvrons que par le Silence, une visite en soi, nous pouvons y trouver nos plus grands trésors. Allons puiser et découvrir nos propres richesses, et, ainsi découvrir que :

«Le Monde a la Beauté du Regard que Je lui Porte !!!»

 

Rêvez, Créez et Vivez une Merveilleuse Vie...

Yanick LeBlanc

 

www.vision-action.over-blog.com

www.visualisationcreativerelaxation.com

www.mypurecreation.biz/yanickleblanc        

 

Repost 0
Published by Yanick LeBlanc - dans Développement
commenter cet article
28 septembre 2012 5 28 /09 /septembre /2012 17:00

7 moyens efficaces pour avoir instantanément confiance en soi

creer-confiance.jpg

Il existe de nombreuses façons pour améliorer votre confiance en vous sur le long-terme. Mais quelquefois, vous avez besoin d’un « boosteur de confiance » dans une situation donnée. Par exemple, vous ne pourrez pas parler en public, faire un entretien d’embauche, ou aborder un inconnu tout en lisant votre manuel de développement personnel de 300 pages.


Bien que la confiance en soi ne soit pas une panacée, être capable de sentir la certitude du succès donne toutefois un énorme avantage dans toutes les situations. Souvenez-vous que de petites différences de confiance peuvent donner de grands résultats!


Voici alors 7 stratégies immédiates pour prendre confiance en soi en un rien de temps.

 

Créez votre « commercial personnel »

Un très bon moyen pour avoir confiance en soi, c’est d’écouter un speech de motivation. Malheureusement, les opportunités pour discuter avec un expert en motivation sont rares, mais vous pouvez combler ce besoin en créant ce qu’on appelle, un « commercial personnel ».

Concrètement, écrivez un petit discours de 30-60 secondes qui illustre vos forces et vos objectifs. Ce discours doit avoir du punch, doit vous inspirer et vous motiver. Ensuite, récitez-le devant le miroir à voix haute (ou dans votre tête si vous le préférez) à chaque fois que vous avez besoin d’un boosteur de confiance.

Cela marche à merveille.

 

Agissez « comme si »

Agissez comme si vous possédiez déjà l’habitude/le comportement que vous désirez. Si vous étiez confiant, Comment vous sentirez-vous dans la situation présente ? Que feriez-vous ? Comment parleriez-vous ? Que penseriez-vous ? Comment parlerez-vous à votre propre personne ? En vous posant ces questions, vous vous influencez à passer dans un état de confiance en soi. Vous agirez alors « comme si » vous étiez confiant. Au fur et à mesure, vous n’aurez plus besoin de jouer le rôle. Au bout d’une trentaine de jours, vous développerez la nouvelle habitude.

La clé pour se sentir confiant réside dans cette citation d’Einstein : « L’imagination est plus puissante que la connaissance ». Même si vos connaissances vous prédisent l’échec, vous avez toujours la possibilité de diriger votre imagination pour surmonter cette impulsion, et avoir la certitude du succès. Beaucoup de gens laissent leur imagination agir positivement, mais en même temps, ils appréhendent l’échec. C’est comme si vous appuyez à la fois sur l’accélérateur et le frein.

Pour avoir confiance, vous devez vous concentrer sur un seul aboutissement, celui où vous réussissez ce que vous entreprenez. Si vous commencez à vous tracasser et imaginer l’échec, prenez immédiatement le contrôle de vos pensées. Même si vous le faites très souvent, gardez juste votre attention sur l’image de votre succès.

 

Habillez-vous avec style et chic

Ce sont vos sensations et votre perception de vous-même qui affectent votre confiance et votre estime de vous. Oui, vos habits ne font pas de vous la personne que vous êtes vraiment, mais ils affectent néanmoins la façon dont on vous vous sentez et vous percevez. Une grande partie de la confiance en soi provient de la perception de soi, ne l’oubliez jamais. Remarquez dans les émissions de relooking à quel point les personnes peuvent s’épanouir en prenant soin de leur apparence.

Lorsque vous vous habillez mal, ou lorsque votre dress-code n’est pas correct, cela change votre façon de vous comporter avec les autres. Retournez cela en votre avantage, en prenant soin de votre apparence.

Vous devez changer la façon dont vous vous percevez, changer la façon dont vous vous parlez, et vous constaterez un changement positif dans votre bien-être. Encore mieux, vos actions seront en concordance totale avec la façon dont vous vous sentirez.

 

Prenez conscience de l’allure de votre marche

Un moyen très simple pour déceler si une personne se sent en confiance ou pas, est de voir comment elle marche. Marche-t-elle lentement ? Perçoit-on la fatigue ? L’énergie ? L’assurance ? Une personne en confiance se déplace lentement et amplement dans une situation sociale, et rapidement lorsqu’elle a un objectif en tête, ou lorsqu’il s’agit d’un contexte professionnel. Même si vous n’êtes pas pressé, vous pouvez augmenter de cadence pour booster votre confiance en vous.

Donc, à partir d’aujourd’hui, marchez plus lentement ou plus rapidement selon le contexte.

 

Parlez plus fort

Dans les débats, beaucoup de gens ne parlent pas assez fort car ils ont peur du jugement des autres. Ils ont peur de dire quelque chose de stupide ou d’inintéressant. Cette peur n’est pas vraiment justifiée. Généralement, personne ne vous jugera sévèrement. Mieux encore, la plupart des gens possède cette peur. En faisant un effort pour parler plus fort lors des débats, vous parlerez mieux en public, vous aurez plus de confiance dans vos propres idées, et vous démontrerez plus de leadership.

 

Oubliez le standard des autres

Peu importe la situation qui pourrait causer une baisse de confiance en soi, vous avez la possibilité de vous aider immensément en vous tenant uniquement à vos normes. Voyons les choses telles qu’elles sont, vous ne plairez jamais à tout le monde, tout le temps. Ne vous souciez pas de ce que pensent les autres, peu importe ce qu’ils pensent de vous. Pour avoir confiance en vous, tenez-vous à vos standards ! Pas aux standards qui appartiennent aux autres. Souvenez-vous que les valeurs communes varient selon les sociétés.

Les valeurs des gens varient selon leurs désirs personnels, et certains comportements sont considérés désirables, tandis que d’autres ne le sont pas. Et entre nous, la morale n’est pas écrite sur une pierre sacrée, proclamée par Dieu. Bref, vous n’avez pas besoin d’accepter toutes les normes des autres.

 

Cultivez la gratitude

Lorsque vous vous concentrez trop sur ce que vous désirez, l’esprit crée des raisons pour lesquelles vous n’avez pas encore ce que vous désirez. Cela vous ramène à vos faiblesses. Le meilleur moyen pour contrecarrer cela est de se concentrer consciemment sur la gratitude. Prenez quelques minutes par jour pour lister mentalement les choses dont vous êtes reconnaissant. Remémorez-vous de vos succès passés, de vos talents uniques, de vos relations amoureuses à succès, etc.

De la même manière, adoptez et cultivez une mentalité d’abondance. Dites-vous que la vie peut vous offrir beaucoup plus que vous n’imaginez. L’opulence s’offre à certaines personnes, alors pourquoi pas à vous?

 

Source: www.boosteurdevie.com


Rêvez, Créez et Vivez une Merveilleuse Vie...

Yanick LeBlanc

 

www.vision-action.over-blog.com

www.visualisationcreativerelaxation.com

www.mypurecreation.biz/yanickleblanc


Repost 0
Published by Yanick LeBlanc (Vision-Action) - dans Qualité de vie
commenter cet article